Prendre rendez-vous en ligneDoctolib

Dans le monde de désinformation où nous vivons, les idées reçues sur l’hypnose, et en particulier l’hypnose Ericksonienne,  sont nombreuses et en particulier celle qui consiste à croire que l’hypnose peut tout guérir et rapidement, à savoir en une seule séance. Ceci est faux et cette croyance complique le travail du thérapeute. Certaines indications comme le traitement de la douleur, les troubles de l’anxiété et en particulier les phobies, l’amaigrissement, le stress, les addictions … nécessitent la mise en place de protocoles de plusieurs séances espacées généralement de deux semaines, avec une initiation à l’auto-hypnose.

L’auto-hypnose comme complément à l’hypnose Ericksonienne

Tout ceci est logique. Comment peut-on croire qu’une seule séance d’hypnose peut guérir certaines douleurs chroniques définitivement ? Comment peut-on croire à un traitement « éclair » pour des phobies complexes ? Comment peut-on croire qu’un problème d’amaigrissement peut se résoudre par miracle alors qu’il faut veiller chaque jour à rééduquer son cerveau ? l’hypnose est certes un outil très intéressant et efficace. Je dirais même un outil très puissant. Or un traitement par l’hypnose, sauf dans des cas ponctuels de stress, d’arrêt du tabac, nécessite que soient respectés un certain protocole qui comprend plusieurs séances d’hypnose, et pour lesquels une initiation à l’auto-hypnose est fortement recommandée. On constate que plus le sujet est exercé à pratiquer l’hypnose, plus les états de transe sont profonds et efficaces. L’auto-hypnose pratiquée régulièrement engendre des états de conscience qui se modifient au fil du temps et permettent des améliorations notables et durables. Pour ce qui concerne la douleur, il est important de pouvoir agir de façon autonome. J’en ai fait moi-même l’expérience un soir où je me trouvais à l’étranger et où j’ai été prise d’une rage de dent. Je me trouvais dans une situation où je n’avais aucun antalgique sous la main et où il m’était impossible d’en être fournie. Mon seul recours a été l’auto-hypnose qui m’a permis de réduire la douleur à un niveau tout à fait supportable, de dormir comme un bébé et de me réveiller le lendemain guérie de cette violente douleur qui m’a depuis laissée en paix.

l’auto-hypnose : autonomie et art de vivre

L’auto-hypnose, dans le cas de phobies, est également un outil très intéressant qui permet d’éviter les crises. Dans le cas de stress, l’auto-hypnose permet d’agir chaque fois que c’est nécessaire.

L’auto-hypnose utilisée dans le cadre de thérapies d’évolution personnelle, pratiquée au quotidien, est un moyen de développer votre intuition et de vivre au plus près de votre inconscient. C’est un art de vivre qui génère un équilibre intérieur installé de façon durable, c’est un art de vivre.